Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presentation

  • : L'Art et la Science de Vivre
  • L'Art et la Science de Vivre
  • : L'Art de Vivre est le plus grand Art qui soit. Cultiver l'Art de Vivre fait de soi un Artiste dans l'Art de Vivre sa vie.
  • Contact

L'Art de Vivre

Pour vous tenir informé(e) des mises à jour du site et être tenu(e) au courant des différentes manifestations organisées par L'Art de Vivre  inscrivez-vous à la Newsletter ci-dessus.


Participez à L'Art de Vivre !
Pour accéder au Forum cliquez ICI.

N'hésitez pas à réagir, en plus du Forum, aux différents articles ici publiés, en cliquant, à chaque fois, sur "Ajouter un commentaire" en bas à droite de l'article considéré.
Pour accéder au Groupe L'Art de Vivre Simple, Libre et Naturel, cliquez ICI.


Pour trouver rapidement une informationPour sélectionner les articles se référant uniquement à une catégorie donnée, cliquer (colonne de droite) sur la catégorie concernée. Pour afficher tous les articles, cliquer (colonne de droite) sur "Liste complète". Choisir ensuite celui que vous voulez...


Sites-blogs de L'Art de Vivre:

L'Art de Vivre Naturel

L'Art de Vivre Libre

L'Art de Vivre Juste

 

 

Recherche

Mode d'Emploi

Participations à L'Art de Vivre Naturel
 

Si vous souhaitez des échanges plus intenses et plus actifs et une plus grande participation à L'Art de Vivre Naturel vous pouvez notamment:

1) Vous inscrire (désinscription automatique immédiate) à la "Newsletter" (en haut à gauche) du site http://artdevivre.over-blog.com/; vous recevrez ainsi régulièrement des nouvelles du site et des conférences, stages et autres manifestations.
2) Participer au Forum "L'Art de Vivre" (cliquer sur le mot "Forum").
3) Participer au Groupe de L'Art de Vivre Naturel.
4) Réagir aux articles et informations apportés sur le présent site en y apportant vos précieux "commentaires" (cliquer sur le lien "Ajouter un commentaire" en bas de chaque article) (les commentaires qui ne respecteraient pas l'esprit du site ne seront pas conservés).
5) Participer à l'information relative aux diverses Manifestations de L'Art de Vivre Naturel par tous les moyens utiles (envois d'e.mails à votre carnet d'adresse, contacts avec les sites et associations écologiques, affichage, communiqués dans la presse, à la radio, etc.) et en recommandant le site grâce au bouton "Recommander" situé un peu plus haut.
6) Visiter la Boutique Ecologique.

Pour toutes demandes de précisions, n'hésitez pas à envoyer un e.mail .  Merci de votre coopération! - L'Art de Vivre Naturel.


Nouvelles écologiques du Monde
 
Pour savoir ce qui se passe sur la Terre, dans le domaine écologique, allez dans le Forum, Sous-Forums "Veille Ecologique" & "Combats Ecologiques".
Vous pouvez aussi visiter le site "L"Art de Vivre Debout" et/ou participer au Groupe L'Art de Vivre Simple, Libre et Naturel.

Portails
http://www.portail-environnement.com/: portail environnement votre entrée environnementale sur l’environnement mondial et les sujets environnementaux retrouvez ici toutes les actions et actualités environnementales de notre époque...

Sites Amis

Archives

 

 

«Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible.»  
- Antoine de Saint-Exupéry -

«Dès que quelqu’un comprend qu’il est contraire à sa dignité d’être humain
d’obéir à des lois injustes, alors aucune tyrannie ne peut plus l’asservir.»
- Gandhi -

«Lorsque le pouvoir de l’Amour aura remplacé l’amour du pouvoir,
alors la Terre sera entrée dans un Règne de Paix.»
- Ange Francier -

«Pire que le bruit des bottes ... le silence des pantoufles!»
 
«Puissance du vouloir! C'est par lui que tout change!»
- Pierre Le Dantec -
 
 
«Il ne savait pas que c'était impossible,
alors il l'a fait!»
 

 

L'Art de Vivre Libre Simple et Naturel
 
 

Articles Récents

21 mars 2006 2 21 /03 /mars /2006 18:35

Jean-Marie PELT à SAINT-BRIEUC
Le 18 MARS 2006

En 1939, Jean-Marie Pelt, né le 24 Octobre 1933, avait donc six ans. Et huit en 1941. C’était alors, avec ses parents, un petit réfugié lorrain en Auvergne. Ils habitaient une fermette constituée d’une maison d’habitation recouverte d’un toit de chaume et dont le sol était en terre battue. Elle se composait de deux pièces pourvues d’un âtre, auquel l’étable, toute proche, apportait, grâce à la chaleur animale, un appréciable complément de chauffage.

Pour se vêtir, les moutons fournissaient la laine à filer. Pour manger, la ferme produisait son huile, il y avait des oignons, des châtaigniers. Pour la lessive il y avait la saponaire. Pour se soigner, il y avait les bleuets pour les yeux, les coquelicots pour calmer les enfants agités, la matricaire pour faire la tisane de camomille.

Juste les calendriers des PTT, empilés les uns sur les autres, la rattachaient au monde extérieur… Mis à part ces calendriers des PTT, dont le premier datait de 1871, depuis mille ans à peu près, c’était comme ça en ce lieu.

L’on peut dire qu’il y a eu moins de changements entre l’origine {connue} de la préhistoire et 1941 qu’entre 1941 et maintenant.

Bien qu’alors, c’était la guerre, l’on n’était pourtant privé de rien du tout! La raison pour cela est que la fermette était quasiment autonome… L’on se trouvait alors dans une totale dépendance envers la Nature mais dans pratiquement aucune dépendance envers la société.

Actuellement c’est l’inverse: l’on n’est, en apparence, plus du tout dans la dépendance envers la Nature mais dans une totale dépendance envers la société. Cela veut dire que si la société s’effondre les êtres humains se retrouvent alors complètement démunis. La Nature, elle, ne s’effondre pas et – si on la respecte – elle continue à fidèlement produire à travers les millénaires…

Aujourd’hui, la société donne tout. Et la Nature?: les enfants ne la connaissent pas! Ils vivent «en osmose» avec l’univers technologique, mais leur dépendance envers la technologie est devenue inconsciente. Si, à l’ado, on lui supprime ses gadgets (baladeurs, téléviseurs miniatures, mini-lecteurs de DVD, téléphones portables avec appareils photos numériques intégrés, etc.) … il meurt!!!

Pourtant, l’on peut fort bien vivre sans gadgets technologiques et même être très heureux; sinon les êtres humains des millénaires écoulés n’auraient pas eu la possibilité d’être heureux.

Mais si les plantes, elles, disparaissaient, tout le monde, sur la Terre, serait mort en {moins de} deux mois!

Le stock de nourriture pur la Terre entière est, en effet, de deux mois, pas plus.

Tout a donc bien changé depuis la ferme auvergnate de 1941. Cela concerne, aussi, les paysans. Il y a eu l’arrivée massive du pétrole.

Les premières alertes significatives quant aux agressions subies par la Nature et l’environnement datent du début des années 70 avec des ouvrages comme:

«Quand la Nature meurt…»

«Quelle Terre laisserons-nous à nos enfants?» de Barry Commoner,

«Le Printemps silencieux», de Rachel Carson, etc.

Alors, à ce moment-là, en France, le président Pompidou a créé, à l’époque, le «Ministère de la Protection de la Nature»…

Avec les pesticides l’on a perdu les magnifiques «fleurs des moissons», qui poussaient au milieu du blé; beaucoup ont disparu!

Il faut protéger la Bio-Diversité: Toutes les fleurs sont différentes, tous les végétaux sont différents, tous les animaux sont différents, tous les êtres humains sont différents, voix différentes, apparences différentes, empreintes différentes… la Biodiversité, c’est ça!

La pollution.

Dans le dictionnaire, il y a quelques dizaines d’années une «pollution» c’est ce qui arrivait aux petits garçons, dans leur lit, à l’âge de la puberté.

À présent, la pollution c’est différent, c’est «l’art de salir l’environnement». Il y en a de toutes sortes, la sulfurisation, la pollution des poissons, etc.

L’Institut Européen d’écologie à Metz a été fondé, pour une part, pour lutter contre les pollutions.

Il y a aussi les «gaz à effet de serre». Toujours est-il que la température augmente et les canicules sont plus fréquentes et plus fortes.

Depuis le 24 Octobre (jour de l’anniversaire de Jean-Marie Pelt) 2006 il fait froid. Tous les matins ça gèle et l’après-midi cela ne dépasse jamais les 10 degrés centigrades.

Il faut remonter à 1763 (ou 1753?) pour voir de la neige au 15 Août.

La météo est perdue.

À Nice il pleut tout le temps.

Le Languedoc-Roussillon était la région la plus ensoleillée de France, où les retraités s’en allaient chercher le Soleil; mal leur en a pris, car, maintenant, c’est la plus pluvieuse…

Le «réchauffement climatique» est accompagné de divers "caprices".

À la fin de ce siècle (le XXIème), il y aura entre 2° et 6° C de plus.

En Californie, à Los Angeles, maintenant il pleut tous les deux jours…

Les prévisions des météorologues sont devenues très difficiles…

À l’avenir cela ne peut qu’empirer, car, actuellement, il y a 800 millions de voitures à circuler sur la Terre ; l’on estime que lorsque les Chinois, les Indiens et les autres auront eu accès à la voiture individuelle il y en aura 3 milliards …

Dès lors, les canicules à prévoir atteindront les 45° centigrades…, les maisons seront à ré-orienter vers le Nord (et non plus vers le Sud), etc…

Le «paysan» actuel n’est plus du tout autonome; il est dépendant des lobbys agricoles, des coopératives, des banques, du pétrole, etc.

Les pesticides féminisent les hommes. Le sperme n’est plus vigoureux. Beaucoup d’hommes deviennent stériles. Il y a au moins 1% de spermatozoïdes en moins par an. Le désir sexuel masculin est en baisse. Du coup, il n’y aura plus d’émissions possibles pour Jean-Luc Delarue, Mireille Dumas, etc. En effet, la sexualité fait partie de la vie privée et sans désir sexuel plus d’amour charnel, plus de vie privée. Or c’est uniquement la vie privée des autres qui intéressent les gens…

Dans le domaine politique «on joue toujours la même chose!». C’est comme pour la messe de 11 heures, dont quelqu’un disait: «C’est toujours pareil; alors je n’y vais plus!»

Si l’on ne diminue pas les pesticides, alors on diminue les bonshommes.

Aujourd’hui, l’on est dans la complète dépendance au pétrole.

Monsieur Bush va faire la guerre à l’Iran. Il estime que des «frappes préventives» en Iran sont nécessaires. C’est très inquiétant pour l’avenir. Tout peut arriver.

Tout dépend du pétrole. S’il n’y a plus de pétrole, tout s’effondre comme un château de cartes.

Actuellement, le pétrole dope encore la «croissance», jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus.

Au rythme actuel, en 2040 ce sera la fin du pétrole, et la fin du gaz sera pour 2060, donc peu après.

Quel développement pour le futur?

Tous les politiciens, quels qu’ils soient, pour les présidentielles de 2007, vont dire: «Il faut de la croissance pour créer l’emploi».

Le Père éternel a fait le Monde en 8 jours et non en 7.

Avec la croissance l’on verra arriver trois autoroutes de front, comme à Pékin, où il y a déjà non pas un mais pas moins de cinq périphériques autour de la ville…

La croissance est là-bas de 10% par an.

Les Chinois veulent des Jeux Olympiques «clean, techno, écolo».

Pourtant, avec Pékin, vue du ciel, l’on voit, la nuit, juste une petite nuée. Bombay sous son nuage de pollution, est carrément invisible.

Trois millions de Chinois meurent de la pollution de l’air. Cinq millions de Chinois meurent de la pollution de l’eau.

La croissance ne prend en considération que des biens et pas le reste.

L’eau polluée crée de l’activité, pas l’eau propre.

Chirac a deux idées fixes: Défendre la P.A.C., et faire baisser le{ nombre de}s accidents de la route.

Pourtant, ce n’est pas cohérent, car plein d’accidents de voitures font monter la croissance, ce qui implique qu’il faut des accidents pour la croissance.

Il y a des chefs d’état avec une «volonté politique».

Mais la volonté politique de la plupart des politiciens c’est juste de devenir président.

Ce que Jean-Marie Pelt aimerait c’est une volonté politique écologique. Il voudrait un président qui «mette le paquet» sur les énergies nouvelles, la Bio, les éoliennes, le chauffage solaire, etc.

Les Allemands ont 70 fois plus d’éoliennes que les Français. Ils ne parlent que de cela: les énergies renouvelables.

Alors les Français sont-ils en avance ou en retard?

Les Allemands ont inventé une idée nouvelle: le consensus.

Une notion existe: l’empreinte écologique, qui convertit les besoins humains en superficie terrestre équivalente. En fonction de cela les Américains consomment pas moins de sept planètes Terre et les Français «seulement» trois. 

«Le «développement durable», moi non plus je ne l’aime pas (cette notion)!», dit-il [allusion à la déclaration immédiatement précédente de Jean-Claude Pierre de «Nature & Culture», au cours de son propre exposé, disant qu’il n’aimait pas cette expression à cause de son ambiguïté]; le mal, lui aussi, est «durable»!

Par exemple, Hitler voulait fonder le «troisième Reich», lequel devait durer mille ans… Cela aussi aurait été du «durable»…

Il faut laisser aux enfants une planète avec des ressources

L’équité c’est de répartir équitablement les ressources…

La politique, c’est vraiment «un vieux truc».

Capitalisme, communisme, socialisme, libéralisme, tout ça c’est des vieux trucs en «isme»… Tous des productivismes.

Darwin a dit: «La Nature c’est la loi de la jungle». Les «idiologies» ont récupéré cette manière de voir les choses.

Les «O.P.A.» (Offres Publiques d’Achat) des grandes entreprises entre elles sont «inamicales».

On va vers du toujours plus gros, ce sont les «multinationales».

Quelques financiers sont à la tête des empires économiques. L’on appelle ça le «Darwinisme social».

Toutefois, à la fin de sa vie, Darwin a dit que son modèle n’était pas valable pour la société, parce que chez les êtres humains entre une autre composante: la compassion.

Le "père" du libéralisme a dit: «Nous allons satisfaire les besoins matériels des êtres humains. Lors que cela sera fait, à ce moment-là, le progrès ne sera plus matériel mais sera culturel et spirituel

Malheureusement, sa deuxième phrase a été complètement oubliée.

Le «Développement durable» seul n’est pas une bonne expression. Jean-Claude Pierre, fondateur de «Eaux & Rivières de Bretagne» ainsi que de «Nature & Culture», y ajoute «et solidaire» pour faire «Développement durable et solidaire».

Jean-Marie Pelt, lui, y ajoute encore: «et équilibré» pour faire «Développement durable, solidaire et équilibré».

Il dit: «Les jeunes sont dévoyés; le capitalisme les a dévoyés. Personne ne leur dit {plus} rien. Les jeunes ne reçoivent rien; ils ne reçoivent pas de Valeurs. Les jeunes n’ont rien reçu.»

Les jeunes n’ont pas de sensibilité écologique. Ils ne connaissent plus les plantes.

Pourtant, 80% des habitants de la Terre, lorsqu’ils sont malades, vont voir non un médecin mais un guérisseur qui leur donne non des médicaments mais des plantes.

Le grand Ami de Jean-Marie Pelt, Théodore Monod, alors âgé de 96 ans, tout à la fin de sa vie, lui fit remarquer qu’il n’y avait plus de «savants» mais qu’il n’y avait plus que des «chercheurs»

Le «chercheur» est un «spécialiste» pointu.

Voici la considération que les Français ont, aujourd’hui, pour les différentes professions/fonctions sociales:

1°) Chercheur

19°) Curé

20°) Homme politique.

On ne voit plus de savants; il n’y en a plus.

Théodore Monod, lui, savait tout sur le désert. C’était «une immense conscience». C’était un naturaliste, biologiste de terrain.

Aujourd’hui, les biologistes travaillent dans des laboratoires. Ils ne vont plus sur le terrain. Ils ne connaissent plus les plantes. Ils travaillent sur les gènes.

Le «Téléthon» a pour fonction d’encourager cela. Si l’on peut considérer comme une bonne chose de récolter – ou de donner! – de l’argent pour venir en aide aux malades, leur payer des fauteuils roulants, etc., donc accroître leur bien-être, pour la recherche en «thérapie génique», par contre, c’est complètement inutile: cela ne marche pas!

Les «biologistes» actuels, complètement déconnectés du terrain, pourraient tout aussi bien confondre coquelicot et char d’assaut. Ils ne connaissent strictement rien aux plantes!

Ils considèrent, eux, que la biologie cellulaire c’est désastreux, alors que, pourtant, à l’inverse de la thérapie génique, ça, ça marche!

Exemple réel d’un biologiste scientifique connu de Jean-Marie Pelt. C’était un spécialiste du patrimoine génétique des hélianthus. Depuis deux décennies il travaillait sur les hélianthus. Alors que Jean-Marie Pelt se trouvait chez lui il lui fit part du fait qu’à ce moment-là il ne pouvait plus travailler, car il n’avait pas reçu sa cargaison de matière première ; il n’avait plus d’hélianthus!

-        Et ça?, lui demanda Jean-Marie Pelt en désignant des fleurs dans le jardin de ce «scientifique».

-         Ça? éh bien, qu’est-ce que c’est?

-         Des hélianthus, bien sûr!

-         Ah!?!   :-O

Ce «scientifique», qui travaillait sur l’hélianthus depuis deux décennies, avait des hélianthus dans son jardin et ne le savait pas!!!

C’est sans doute cela un «spécialiste», celui qui sait tout … de rien!

Les intellectuels sont froids et glacés.

«Plus on communique et moins on communie

Théodore Monod déclara encore à Jean-Marie Pelt:

-         Nous avons, vous et moi, deux points communs:

Nous sommes, tous deux, une «espèce en voie de disparition» (naturaliste).

Nous sommes croyants tous les deux.

Par contre, nous avons une différence: Vous êtes optimiste; moi, non.

Jean-Marie, vous savez bien que l’humanité va disparaître…

Nous aurons tout démoli. Nous ne sommes plus des exploitants mais des exploiteurs.

Il existe 4600 espèces de mammifères différents. Nous sommes la seule espèce, avec les rats et les chimpanzés, à être agressifs.

Sauf que: Lorsque des chimpanzés ou des rats se battent entre eux, il peut arriver que l’on retrouve un mort sur le terrain, mais lorsque les êtres humains se battent entre eux il arrive qu’il y ait 40 (ou 50?) millions de morts… (Bilan de la seconde guerre mondiale).

Dans deux ou trois générations il n’y aura plus d’êtres humains.

Comment une espèce en si pitoyable état pourrait-elle subsister?

Vous parlez des grands Messages

En Orient, Bouddha: La Compassion.

En Occident, Jésus: L’Amour.

L’Amour, oui, mais on n’a jamais essayé pour de bon, Jean-Marie!

Vous qui êtes jeune (Jean-Marie Pelt avait, quand même, déjà 65 ans), il faut essayer!

Et il s’est mis à pleurer

On va peut-être rentrer pour de bon dans un Monde d’Amour (L’ère du Verseau)

Pourquoi les civilisations/sociétés sont-elles donc définies sur des critères économiques?

Pourquoi ne parlerait-on pas de «Civilisation de l’Amour»?

«Faire l’amour», comme expression, ce n’est pas beau!

A propos de "vie privée", Jean-Marie Pelt passe dans l’émission «Vie publique, vie privée» de Mireille Dumas, ce Mercredi 22 Mars 2006.

À la télé jamais l’on ne se serre la main ni on ne dit «Au revoir!».

Avec la Civilisation de l’Amour il s’agit de remettre en scène des Valeurs.

Prenez la Bonté; ce n’est plus à la mode du tout! Pour la plupart des gens «bon» = «con»!

Les œuvres d’Art, ce serait bien qu’elles soient belles!

Un «artiste» voulait accrocher des chaises à la cathédrale de Metz; non seulement cela aurait été laid, mais le prix pour cela aurait presque permis de bâtir une autre cathédrale!

La Beauté, ce serait à promouvoir, comme le faisaient les Grecs: une Contemplation de la Nature et du Divin.

Et la Miséricorde! Cela signifie: «Avoir le Cœur généreux».

Un médecin a besoin de qualités de Cœur.

Le Pardon: une Valeur formidable!

À Metz, l’Institut Européen d’écologie s’occupe de délinquants et essaye de leur apprendre la valeur du Pardon. Du coup, les autorités lui envoient tous les délinquants du département! Mais sans aucun crédit! Jean-Marie Pelt trouve cette pingrerie choquante, car l’I.E.E. ne vit que de dons et n’est donc pas riche. Il est vrai aussi, ajoute-t-il, que «l’état est pauvre»…

Il s’agit donc de ressusciter des Valeurs!

L’éducation Nationale s’interroge - et l’interroge - pour savoir si, en tant qu’institution visant à délivrer des savoirs, elle peut transmettre des valeurs de Respect.

Bien évidemment qu’elle peut et doit le faire!

Jean-Marie Pelt leur a répondu:

- Mais oui! Transmettez des Valeurs!

Les jeunes veulent de l’Amour!!!

 

Jean-Marie Pelt était présent à la deuxième Journée (matinée) - consacrée à l'Environnement - des "Premières Journées Francophones d'Ethique" organisée par l'E.R.E. (Espace de Réflexion Ethique) à Saint-Brieuc (Espace Brézillet) les Vendredi 17 et Samedi matin 18 Mars 2006.


Pour lire d'autres propos rapportés

de Jean-Marie Pelt à Saint-Brieuc,

cliquez ICI.

 

Propos recueillis par un auditeur

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie Pelt - dans Avenir de l'Humanité
commenter cet article

commentaires